Rechercher
  • passagers des sciences

[Journal de bord] Sur les traces de l’Oiseau

15 décembre 18

Hier, Sandra nous a transmis quelques-uns de vos messages, qui nous font très plaisir ! Merci à tous !



En début d’après-midi, nous voyons le premier îlot, l’îlot du rendez-vous et les îles nuageuses, qui portent bien leur nom et annoncent Kerguelen. C’est l’effervescence générale sur le bateau, on est nombreux sur la plage avant du bateau. Et soudain, au loin dans la brume, on l’aperçoit… l’arche des Kerguelen ! C’est ici même qu’est arrivée la 2ème expédition qui a atteint l’archipel, en 1774. Il y avait alors une véritable arche, il ne subsiste maintenant que les deux piliers, qui marquent l’entrée de la baie de l’Oiseau, du nom d’un des deux bateaux qui a accosté.



Nous passons l’après-midi émerveillés de ce site grandiose et des nuées d’oiseaux tout autour de nous. Par moment, on dirait que l’eau bouillonne tant les prions sont nombreux.

Les gorfous macaroni se serrent en colonies denses sur les premières pentes, ils sont un peu loin mais c’est très beau.

Nous avons profité de la matinée de transit pour répondre à quelques questions.

La classe de CE1 de La Chaloupe Saint-Leu nous demande si on est bien sur le bateau et si on a froid : oui, on est très bien, le Marion-Dufresne est un bateau spacieux, confortable, on s’y sent vraiment bien, maintenant que nous sommes amarinés*. L’ambiance est aussi très détendue parmi les passagers et l’équipage. Ils nous font des blagues par exemple. Il a fait assez froid aujourd’hui (4°C) et à Crozet le premier jour. Les températures ne sont pas extrêmes comme en Antarctique mais quand le vent souffle fort, c’est vrai qu’on se refroidit vite.

Milàn en CM2 au Cannet nous demandait combien de sortes d’oiseaux on peut rencontrer, voici la liste des oiseaux qu’on voit régulièrement autour du bateau : Albatros hurleur, albatros à sourcil noir, albatros à tête grise, albatros à bec jaune, albatros fuligineux à dos clair et à dos sombre. Pour répondre à Yamna en CM1 à Cannes, ces 6 sortes d’alabtros sont les plus communément observés pendant une rotation.

Il y a aussi l’albatros d’Amsterdam, que nous verrons peut-être. Pétrel géant, pétrel à menton blanc, pétrel soyeux. Prions (il y en a plusieurs sortes en réalité mais ils sont très difficiles à reconnaître), océanites, damier du Cap.

Pour répondre au CE1 de La Chaloupe St Leu, le premier albatros que nous avons vu était un albatros hurleur, le plus grand des albatros et un des plus grands oiseaux du monde, qui fait 3,50m d’envergure*.

Près des îles, nous avons vu aussi des manchots royaux, des manchots papous, des cormorans de Kerguelen, des sternes de Kerguelen, des chionis.



Vous avez trouvé à quoi peut servir la cloche du bateau ? Il faut d’abord savoir que tous les bateaux ont une cloche, c’est obligatoire. Elle est toujours gravée au nom du bateau et à la date de sa fabrication, c’est la tradition. On fait sonner la cloche quand le navire est échoué pour prévenir les autres bateaux à proximité. Dans la brume, on utilise plutôt une corne… de brume. A la fin de sa vie, quand le bateau est détruit, le propriétaire garde la cloche.


Puisqu’on parle de situation où il faudrait évacuer le navire, nous en profitons pour répondre aux CM1 de Fragonard-Mirabeau à Peymeinade : il y a différentes alertes selon qu’il y a une alarme générale, un incendie, un abandon du navire. Si on doit évacuer le bateau, il vaut mieux s’habiller le plus chaudement possible, et il faut prendre les combinaisons de survie qui se trouvent dans chaque cabine. Elles sont orange et nous avons eu une démonstration au début du voyage pour savoir comment les enfiler. On quitterait le navire avec les canots de survie qui n’ont pas l’air très grands.


La nuit avant d’arriver à Crozet, il y a eu une sirène d’alarme à 3h dans la nuit, c’est très fort, on est réveillé en sursaut. C’est stressant car au début on ne sait pas ce qu’il se passe. Le temps de s’habiller, le commandant a annoncé que c’était une fausse alarme et qu’on pouvait se rendormir.

Demain, nous traverserons la passe royale vers 4h et nous jetterons l’ancre devant Port-aux-Français, vers 5h.

A demain Francine & Eric

Position du bateau ce soir : Latitude : 48°56 Sud Longitude : 69°77 Est

Température de l’air : 4,6°C Température de l’eau : 4,7°C

230 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout